Si vous rencontrez des difficultés d'accès à ce site Internet, merci de nous appeler au +33 (1) 763 60 412 ou d'utiliser l'Assistant Google pour FlixBus.

§§ geoTextTitle §§

§§ geoLinkText §§

Choisissez parmi nos destinations de rêve pour votre enterrement de vie de célibataire

Idées pour un enterrement de vie de jeune fille

Nos 5 meilleures destinations pour votre EVG/EVJF

Petit historique des EVC (enterrement de vie de célibataire) :

Même si l’on retrouve des traditions similaires remontant au moins à la fin de la période médiévale, l’enterrement de vie de célibataire est une pratique plutôt récente. Si le principe est bien connu, peut-être est-il utile de rappeler que, bien que s’étant considérablement codifiée avec le temps, elle n’a qu’un seul but : être un rite de passage entre deux étapes de la vie. Il est donc essentiel de garder en tête qu’à part s’amuser et célébrer ensemble les joies passées et les bonheurs à venir, il n’y a pas de figure imposée ! Chaque EVC se doit d’être à l’image de la personne célébrée et de la bande de potes assez dingues pour l’accompagner jusque dans les dents du mariage. En résumé : les choses ont beau changer on s’aimera toujours !

Mais alors quelles activités faire pour un EVG/EVJF ? 

Barathon, sports extrêmes, jeux de piste ou activités découvertes et/ou créatives… ou un peu de tout ça, à condition de les caser dans le bon ordre (le saut à l’élastique un lendemain de fête n’est pas conseillé). Les idées pour enterrement de vie de jeune fille / garçon pas chers sont nombreuses et les destinations ne manquent pas.

Et si vous souhaitez voyager en groupe en toute liberté, vous pouvez louer un bus rien que pour vous !


Barcelone

Enterrement de vie de garçon avec Flixbus

Barcelone est une ville de référence du monde de la fête et de la vie nocturne. Alors à ceux qui se demandent : comment organiser un enterrement de vie de garçon ? La capitale catalane a la réponse !

Pour commencer et s’imprégner de l’ambiance, descendre les Ramblas. Classique mais quelque part incontournable, elles conduisent de la plaça de Catalunya au port. En chemin on peut faire un petit crochet par le Museu de l’Erotica, idéalement situé au numéro 96. Les Ramblas longent également le Barri Gotic, un des quartiers les plus sympathiques de la ville. Rien de tel que de déambuler dans le dédale de ses rues avant de de se rendre à la Barceloneta et aller boire des cocktails sur la plage.

Près du port, se trouve aussi le quartier d’El Raval, très vivant et comprenant probablement les meilleurs bars de Barcelone. Quelques suggestions :

  • Commencer au Betty Ford’s, en plus de l’ambiance années 70, de la bière de qualité et des dessins de pin-up, le bar sert parmi les meilleurs burgers de la ville. Idéal pour se mettre en jambe. 
  • Le Marsella une institution depuis le début du 19ème, la légende veut que des célébrités comme Hemingway ou Picasso l’ait assidûment fréquenté. Réputé pour son absinthe, mieux vaut y aller quand la soirée est déjà bien avancée.
  • Club La Sala Apolo (et sa petite sœur, La [2]). Un des clubs les plus fameux de la ville, réputé pour ses soirées locas et ses concerts.

Pour conclure en beauté, voici quelques adresses des meilleurs clubs de la ville :

  • Le Mirablau et sa terrasse panoramique sur Barcelone
  • L’Opium, sur la plage, on ne présente plus cette institution de la fiesta.
  • La Terrazza, avec les étoiles pour seul toit, installé dans une ancienne villa typique de la région. Le cadre y est sublime, les boissons fraîches et le beat vous portera jusqu’au petit matin.
  • Pacha. Descendant de son ancêtre fondé à quelques lieux de là en 1967, le Pacha reste un des clubs emblématiques de la ville.
  • Le Catwalk, deux salles, deux ambiances. À ma gauche : techno & house servies par les meilleurs DJs du moment. À ma droite : des beats Hip-Hop & RnB pour vibrer toute la nuit.

Réservez dès maintenant !


Amsterdam

Enterrement de vie de garçon à Amsterdam

Amsterdam est réputée pour beaucoup de choses (oui… pour ça aussi, mais pour pleins d’autres trucs, vraiment !). Ville culturelle et historique également capable de surprendre les plus aguerris d’entre nous, Elle n’est pas à sous-estimer. Car derrière son air sage et l’attitude détendue de ses habitants se cache une reine de la fête. 

Mais commençons par le commencement :

Parfait comme activité de début de journée : un parcours entre les meilleurs spots de street-art de la ville. On peut en profiter pour découvrir la ville et repérer des coins sympas où revenir plus tard.

Enchaîner sur une balade à vélo. La ville est faite pour ça et il n’y a pas de meilleur moyen pour se déplacer et en découvrir tous les secrets.

L’autre moyen de profiter des beautés de la Venise du nord c’est bien sûr par ses canaux. Aussi, rien de mieux que de louer un bateau et faire la fête au fil de l’eau.

  • Côté fun ? Aller faire de la balançoire… au sommet de la tour A’DAM à 100 mètres du sol. Sensations garanties ! D’ailleurs pour y accéder on emprunte un ascenseur déjà un brin nerveux : 20 étages en 20 secondes, ça donne le ton.
  • Les Pays-Bas sont la deuxième nation du fromage, une dégustation s’impose donc. Par ailleurs, de nombreuses autres sessions de découverte sont organisées à travers la ville : vin, saucisses harengs, bière, viandes marinées et tant d’autres choses… Amsterdam est une ville de goût à plus d’un titre.

Pour lancer les hostilités, quelques adresses de clubs :

  • De School : Comme son nom l’indique ! Sauf que les profs sont partis en classe verte en laissant des DJs en guise de pions pour ambiancer les locaux et la cours de récré.
  • L’Oedipus est un club-brasserie. La description se suffit à elle-même non ? Ajoutons simplement que le son y est aussi bon que le houblon.
  • La Sugarfactory c’est un club de Jazz assez frappé, avec un esprit swing mâtiné de funk. De l’impro, du groove et la chaleur des cuivres pour embraser les esprits.

Quand la soirée est bien entamée, passage obligé dans le quartier rouge. Ses bars, ses animations. Le bruit court que La Vie en Proost propose des lap dance de qualité. Enfin en tout cas c’est ce qu’on raconte.

Réservez pour Amsterdam


Londres

Enterrement de vie de jeune fille à Londres

Quoi de plus indiqué que Londres pour célébrer l’enterrement de vie de jeune fille de sa meilleure amie et la traiter comme une reine ?
Commencer par un « bottomless brunch » (c’est comme un brunch, mais avec des cocktails à volonté). Au Lantana, chez MOMMI, au Bad Egg ou chez Bourne & Hollingsworth par exemple.

Se balader entre Chelsea et Notting Hill, avec son fameux marché aux puces. Dans le même genre mais un peu plus punk, Camden regorge de boutiques plus improbables les unes que les autres et de petites cahutes proposant des spécialités du monde entier à déguster au bord de l’eau.
Tant qu’on y est, pourquoi ne pas faire le plein de victuailles et embarquer pour une croisière en musique (la vôtre) sur le Regent’s canal.
Profiter de l’heure du thé pour souffler un peu. Voyager dans le temps au Betty Blythe, ou dans un cadre plus moderne au Hub, avec sa vue à 360° sur toute la ville.

Passer un moment « wild girls » au Ballie Ballerson : ambiance pop et piscine à boule, cocktails et pizza à volonté !

La soirée ne fait que commencer, alors go s’encanailler dans un « speak-easy », ces fameux bars clandestins inspirés de la prohibition américaine. Le B.Y.O.C. vous propose par exemple de ramener votre propre bouteille (Bring Your Own Cocktail). Un professionnel se chargera des mélanges en fonction des alcools choisis et de vos goûts.

Il est temps d’aller exhiber ses meilleures moves sur la piste :

  • Le Printworks : Situé dans une ancienne manufacture, l’ambiance industrielle est renforcée par l’immensité du lieu. Electro, Hip-hop & Drum’n’bass se chargent d’assurer l’ambiance.
  • Le Cargo se cache lui sous une voie ferrée. Le style musical varie selon les arrivages. Fraîcheur et qualité garanties.
  • Le XOYO accueille pour sa part les grands noms contemporains des scènes Techno, House & Electro. What else ?

Réservez maintenant pour Londres !


Berlin

Enterrement de vie de jeune fille à Berlin

Peut-on parler des villes les plus attractives d’Europe sans mentionner Berlin ? Sûrement, il y en a tellement ! Mais pas cette fois. Cette fois on parle autant de sa beauté brute que de son hyperactivité communicative. Berlin, wir kommen !

Entamer la journée par une croisière sur la Spree et découvrir les beautés de l’ancienne capitale impériale.

Visiter le Berlin underground. Non, vraiment, littéralement sous terre. En raison de son histoire Berlin dispose d’un impressionnant réseau de souterrains, tunnels et bunkers, officiels ou non. Ils ont été creusés par les diverses autorités qui s’y sont succédées ou par des habitants souhaitant leur échapper. Parfait mélange d’aventure et d’angoisse, mieux que n’importe quelle maison hantée.

Pour se rafraîchir et se remettre de ses émotions, le Liquidrom est tout indiqué. C’est un spa pas tout à fait comme les autres, dans un décor de science-fiction. Parfait aussi pour évacuer les excès d’une soirée (un peu) trop arrosée.

Incontournable, la visite du musée David Hasselhoff (OUI, des gens l’ont fait !). Kitsch et culte, tout simplement.

Autre exploration dans l’underground berlinois, le Turmkunst. Bâtiment expérimental tout droit sorti des 70’s, il est aujourd’hui désaffecté et est naturellement devenue un lieu de prédilection pour les street artists.

Il est temps d’aller se lâcher un peu avant de commencer les choses sérieuses. Direction le Jump House, ancien bâtiment industriel reconverti en immense salle de trampoline. À prévoir avant la fiesta, pour des raisons évidentes.

En guise d’amuse-bouche, le Monkey Bar est situé au sommet de l’hôtel 25hours. Vue panoramique, concerts et bonne ambiance. L’endroit idéal pour se rafraîchir et manger un morceau après une journée de balade… avant de repartir jusqu’au bout de la nuit ?

Pour prolonger la soirée, le Club der Visionäre est tout indiqué. Installé au bord de la Spree. On peut y boire des verres les pieds dans l’eau (littéralement) et danser sur les pontons. L’ambiance dépendra évidemment du moment de la journée. Chill pendant l’après-midi, plus électrique au fil de la nuit.

Réservez pour Berlin


Bruxelles

Enterrement de vie de garçon à Bruxelles

Passer un weekend d’enterrement de vie de garçon à Bruxelles. Voilà une idée qu’elle est bonne. Mais par où commencer ? 

La visite d’une brasserie et/ou d’une chocolaterie - avec dégustation, cela va sans dire – semble tout indiquée.

Alternative (ou pour rester dans le ton), un tour en Beer Bike. L’idée est assez simple : chacun prend place sur le siège d’un cyclo bar et participe à la propulsion de l’engin. Un réservoir de 30 litres de bière assure l’autonomie du véhicule pour la durée du trajet. La conduite est évidemment laissée à la charge d’un professionnel sobre (concept 1 mariage, 0 enterrement).

Aller manger une moule-frite dans une des institutions bruxelloises du genre. Comme Au Vieux Bruxelles, Au Vieux Spijtigen Duivel, au Zinneke ou encore à la Brasserie de la Roue d’Or. Comme autres restaurants valant le détour, les 3 enseignes du Ballekes qui proposent… des ballekes (boulettes de viande) typiques de la cuisine belge.

Déguster quelques variétés d’absinthe. Simple, efficace et délicieux.

Il est temps d’aller danser. Ça tombe bien, Bruxelles envoie du bois niveau dancefloor :

  • Le Spirito : club réputé pour son cadre - il est installé dans une ancienne église - et pour ses soirées… endiablées (badum tsaa !)
  • Le Tavernier : Plus intime, tout aussi qualitatif. Mariage de beats Jazz et électro, il est conseillé d’y aller relativement tôt (il ferme à 2h le week-end).
  • Le Club Clandestin propose des sons plus disco dans une ambiance de club à l’ancienne.
  • Le Bar Rouge revisite les classiques et ambiance la foule jusqu’au petit matin. Petit plus, regarder le soleil se lever sur la ville depuis la terrasse.

Réservez maintenant pour Bruxelles