§§ geoTextTitle §§

§§ geoLinkText §§

FlixBus publie le 1er classement des gares routières françaises

FlixBus publie le 1er classement des gares routières françaises et européennes basé sur plus de 40 000 avis clients

Communiqué de presse, 14/07/2016

Paris 14/07/2016 ++ Une enquête inédite en Europe ++ En France, plus de 100 villes concernées ++ Plus de 70% des passagers français satisfaits ++ Principales préoccupations : s’abriter, s’informer et s’assoir ++

La perception de l’usager : l’outil de mesure le plus pertinent

La qualité de l’arrêt de bus joue un rôle primordial dans la perception globale des usagers sur le voyage en car longue-distance. Dans le cadre d’une enquête de satisfaction inédite menée sur 18 pays entre mai et juin, le leader européen du secteur a recueilli plus de 40 000 avis de ses clients sur la qualité et l’équipement de 560 dessertes du réseau : gare routière ou simple arrêt, métropôle ou ville moyenne.

Pierre Gourdain, Directeur Général FlixBus France : « Notre responsabilité est de fournir le meilleur service à bord de nos cars. Cependant nous ne maîtrisons pas les arrêts. Ce sondage a pour but d’aider l’ensemble des acteurs à améliorer l’image d’un mode de transport encore jeune, mais occupant une place très importante dans la vie de millions de Français. »

En France : 100 villes concernées, 10 000 retours, plus de 70% de satisfaits

De Boulogne-sur-Mer à Toulouse, 105 arrêts sont concernés par ce sondage. Une nette majorité est globalement satisfaite de la qualité des arrêts desservis. Cependant, d’importantes disparités persistent, notamment parmi les grandes agglomérations : si Toulouse et Lille figurent dans le top 5 des villes ayant plus de 10 000 passagers/mois, Marseille Arenc, Paris Porte Maillot et Bordeaux (l’ancien arrêt rue Charles Domercq) sont en bas de classement.

Pierre Gourdain : « Grande agglomération ne rime pas forcément avec grande satisfaction : Notre étude montre bien que les arrêts ayant le plus de passages n’offrent pas tous un service adapté. C’est particulièrement le cas à Paris Porte Maillot : 40 000 passagers par semaine et pas un seul banc ou abris ! Alors que nous représentons aujourd’hui le premier point d’entrée de la capitale après les gares et aéroports. Les nouveaux arrêts à Bordeaux et à Marseille aideront certainement à améliorer l’expérience. »

Download Press Release (PDF)