§§ geoTextTitle §§

§§ geoLinkText §§

Bus longue distance pour Copenhague dès 3,90€

Voyages en France et en Europe  Paiements sécurisés  2 bagages gratuits à bord.

Confort à bord

Nos bus sont équipés de sièges larges et confortables, de toilettes, du Wi-Fi et de prises électriques.

Nos services à bord
L’opinion de nos clients est très importante ! Lisez les avis de ceux qui ont choisi de voyager avec FlixBus.

97% de nos clients satisfaits

L’opinion de nos clients est très importante ! Lisez les avis de ceux qui ont choisi de voyager avec FlixBus.

Avis de nos voyageurs
Choisissez un arrêt de bus et trouvez toutes les infos sur les trajets en cours depuis ou vers cet arrêt.

Info en temps réel

Choisissez un arrêt de bus et trouvez toutes les infos sur les trajets en cours depuis ou vers cet arrêt.

Informations trajets en cours
Toutes les infos sur votre voyage ainsi que des offres et remises exclusives directement sur votre smartphone.

Téléchargez l’app FlixBus

Toutes les infos sur votre voyage ainsi que des offres et remises exclusives directement sur votre smartphone.

Voir notre app

Vos horaires de bus pour Copenhague

Les horaires de bus entre
et
Sélectionner les jours
Départ
retour
Jours Transferts Dép. Durée Arr. Dès
§§ getWeekdayString(connection.weekdays) §§ §§ connection.interconnection_transfers.length §§ §§ formatTimeFilter(connection.departure.timestamp, connection.departure.tz) §§ §§ formatDuration(connection.duration.hour, connection.duration.minutes) §§ §§ formatTimeFilter(connection.arrival.timestamp, connection.arrival.tz) §§ §§ connection.price > 0 ? formatPrice(connection.price) : 'Réservez vos billets !' §§
Durée: §§ connection.duration.hour §§:§§ connection.duration.minutes < 10 ? '0' + connection.duration.minutes : connection.duration.minutes §§
Durée du transfert: §§ connection.interconnection_transfers[tripIndex-1].duration.hour < 10 ? '0' + connection.interconnection_transfers[tripIndex-1].duration.hour : connection.interconnection_transfers[tripIndex-1].duration.hour §§:§§ connection.interconnection_transfers[tripIndex-1].duration.minutes < 10 ? '0' + connection.interconnection_transfers[tripIndex-1].duration.minutes : connection.interconnection_transfers[tripIndex-1].duration.minutes §§
§§ stop.departure.timestamp + '000' | date :'HH:mm' : stop.departure.tz §§ §§ stop.station.name §§
par  
§§ viaStop.station.name §§ §§ viaStop.station.name §§,  ...,  §§ viaStop.station.name §§ ,
§§ stop.arrival.timestamp + '000' | date :'HH:mm': stop.arrival.tz §§ §§ stop.station.name §§
par
§§ stop.arrival.timestamp + '000' | date : 'HH:mm' : stop.departure.tz §§ §§ stop.departure.timestamp + '000' | date : 'HH:mm': stop.departure.tz §§
§§ stop.station.name §§
Prix dans le bus : §§ formatPrice(getPriceAtBus) §§ Non précisé

Si parcs d&#039;attractions vous plaît, vous allez certainement aimer les villes suivantes :

Découvrez Copenhague à travers les yeux de Beatrice

Beatrice Je suis passionnée d’art et de voyages. J’ai visité à ce jour 30 pays et continue de découvrir le monde dès que j’en ai la possibilité. J’ai également vécu deux fois à l’étranger : à Londres mais aussi à Tartu (Estonie), je parle français, anglais, italien, russe, des notions de portugais et depuis maintenant 6 mois, j’apprends le néerlandais. Mon rêve serait un jour de vivre de cette passion, j’aime organiser des voyages pour moi ou mes amis, partir en sac à dos, aller à la rencontre des locaux et dénicher de beaux endroits. J’ai une page Instagram où vous pouvez me suivre !
De Paris
31 ans
Baroudeuse

Vous allez à Copenhague ? Bonnes adresses et astuces, ne manquez pas l’essentiel !

Copenhague, reine de Scandinavie

C’est avec une grande excitation que je vous emmène en Scandinavie, dans ma ville préférée d’Europe : Copenhague. Entre Copenhague et moi, ce fût le coup de foudre au premier regard, sans même y avoir mis les pieds, cette ville me faisait fantasmer. Les Pays scandinaves de manière générale m’ont toujours fait rêver malgré une réputation de pays froids, austères, peu accueillants et chers. 

J’avais toutefois cette envie de briser la glace, de découvrir ce qu’il se cachait derrière cette Femme froide. Vous savez un peu comme lorsque l’on tombe amoureux et que l’on veut à tout prix découvrir ce qui se cache à l’intérieur du cœur de l’élue. C’est comme cela que je perçois ma relation avec cette ville, une histoire d’amour commencée il y a près de dix ans.

Et depuis une décennie, je ne regrette aucunement d’avoir eu tant de volonté à la percer à jour mais aussi le reste du pays. En effet, le Danemark est la patrie des gens heureux et cette affirmation date de 1973, depuis qu’elle détient la place du pays le plus heureux du monde d’après  le très célèbre sondage des Nations Unies, le World Happiness Report.

Cela pourrait être suffisant à vous faire tomber sous le charme, et pourtant ! En plus de ce titre, le Danemark est envié par le reste du monde pour son système économique, social mais aussi éducatif. Au cœur de celui-ci, se trouve l’art du bien-être et du vivre ensemble, que l’on appelle le « Hygge » et avec lequel on ne badine pas.

En plus d’être une terre où le bonheur règne, Copenhague est devenue au fil des années la ville la plus hype de Scandinavie de par sa richesse culturelle et artistique mais aussi dans les domaines du design et de l’architecture.

Vous me suivez ?          

Que faire à Copenhague ?

Bâtie sur deux îles, Copenhague est souvent considérée comme « la petite Amsterdam » de par ses nombreux canaux et sa douceur de vivre. Elle se parcourt à vélo, à pied ou en transports en communs notamment grâce à ses deux lignes de métro.

Elle est idéale à visiter lors d’un week-end ou d’un long séjour, entre amoureux ou en famille. À la fois moderne et ultra culturelle, elle plaira aux amateurs d’art, d’architecture et du design.

Un peu d’histoire

Jusqu’au milieu du XIIème siècle, la ville n’est qu’un simple port de pêcheurs de Vikings appelé « HAVN ». Mais très vite elle devient un centre de commerce de première importance lorsqu’en 1167 elle s’entoure de fortifications.

Dès lors, forte de son statut, elle est autorisée à devenir une commune dès le milieu du XIIIème siècle avant d’être attitrée capitale du pays en 1443 par Christophe III Roi des Royaumes du Danemark, de Norvège et de Suède.

Copenhague connaît un fort développement jusqu’en 1648. Puis, en 1658, elle résiste au siège des Suédois. S’ensuit une série d’épisodes tragiques : la peste qui fait rage en 1711, les grands incendies de 1728 et de 1795, les guerres napoléoniennes de 1801 ainsi que les bombardements britanniques de 1807 qui ont fait de nombreuses victimes.

La ville est également occupée pendant cinq ans par les Allemands durant la Seconde Guerre mondiale de 1940 à 1945.

Aujourd’hui, Copenhague est une ville à taille humaine où vivent près d’un tiers de la population Danoise. À la fois centre politique et décisionnaire, centre économique et culturel de la région de l’Øresund qui relie le Danemark et la Suède depuis les années 2000.

Copenhague est une ville en perpétuelle mutation.

Les incontournables

Il y’a tellement de choses à faire et à voir à Copenhague qu’il est impossible de tout référencer, voici mes endroits préférés.

Strøget et Indre By : Indre By est le centre-ville historique de Copenhague. Zone piétonne et bordée d’eau, ses deux artères principales sont Strøget et Købmagerdade. Vous pourrez y voir également Rådhuspladsen (l’hôtel de ville) ainsi que la tour Rundetårn (la tour ronde). Strøget est la rue piétonne la plus longue du monde - 1,1km - et dédiée au shopping en tous genres. Pour vous immerger dans le charme nordique, c’est le lieu idéal par lequel commencer votre visite. En plus des boutiques, vous y trouverez des cafés tout le long, de quoi vous octroyer une pause pendant votre session shopping.  En remontant jusqu’à Nørreport, direction Torvehallerne, le marché couvert dédié à la gastronomie. Attention, c’est fermé le lundi.

Nyhavn et Amalienborg : situé au nord-est du centre-ville, Amalienborg est la résidence de la famille Royale Danoise depuis 1974. Tous les midis, vous pouvez assister gratuitement à la relève de la garde. Après votre promenade à Amalienborg, allez en direction du sud et laissez-vous charmer par Nyhavn, le quartier star et haut en couleur de Copenhague. Nyhavn c’est le quartier du port, pittoresque où vous ferez de belles photos souvenirs. Afin d’en profiter pleinement et d’éviter une horde de touristes, je vous conseille de vous y rendre en matinée.


Vesterbro, Nørrebro et Amager : Vesterbro se situe derrière la gare centrale de Copenhague.  Au sein de ce quartier animé se trouvent les deux statues des éléphants de Carlsberg mais aussi de nombreux bars et clubs à la mode.

Nørrebro, ancien quartier ouvrier est devenu depuis quelques années le spot trendy par excellence où l’on se retrouve pour boire un verre ou pour chiller. Pour rencontrer la jeunesse branchée danoise, rendez-vous au Black Market où palmiers et jolies fontaines vous attendent.

Amager est une île de l’Øresund et un quartier injustement méconnu de Copenhague qui pourtant réserve de belles surprises. Si vous recherchez de l’animation, c’est à Amagerbrogade et Holmblasgade qu’il faut vous rendre. Sur place, vous y trouverez pleins de jolis cafés associatifs (Pelikanen, mon préféré pour la gentillesse de son propriétaire).  Et si vous recherchez plutôt la tranquillité, c’est à Amager Strandpark qu’il faut aller. Au programme, une jolie plage artificielle où l’on peut pratiquer le kitesurf, le kayak ou encore vous inviter à un barbecue géant.

Christiania : à quelques pas de l’Église Saint-Sauveur se trouve le quartier alternatif de Christiania, ville autogérée depuis 1971 fondée par des hippies et qui fonctionne avec son propre système politique et ses propres règles. Quartier culturel et expérience unique, Christiania vaut le détour.  Les visiteurs y sont bienvenus de fin juin à fin août pour des visites guidées de 60 à 90 minutes ainsi que les week-ends de septembre à fin juin.

La petite sirène : Den Lille Havfrue en danois, est une figure emblématique de la ville. La statue représente la protagoniste du roman d’Hans Christian Andersen. Réalisée par Edvard Eriksen, elle ne mesure qu’1m25 ! Mieux vaut le préciser afin d’éviter les déceptions. Pour la voir, allez sur le quai Langelinie, facile d’accès à pieds depuis le centre-ville.  Si en soit, la statue n’est pas mon attraction favorite, profitez-en pour vous faire une belle balade en bord de mer.

Jardins Tivoli : en plein centre-ville, vous trouverez les Jardins Tivoli ainsi que le parc d’attraction le plus visité au monde, l’occasion de retomber en enfance. Aux abords des jardins, vous pourrez également visiter quelques-uns des centres culturels importants tels que le NY Carlsberg Glypotek et sa magnifique fontaine, le Nationalmuseet ainsi que le Danish Design Centre.

Pour sortir des sentiers battus

Il serait regrettable de ne pas profiter de la proximité entre le Danemark et la Norvège, et plus particulièrement entre Copenhague et Oslo. Deux possibilités s’offrent à vous, la première : prendre le bus de Copenhague à Oslo et essayer la nouvelle route FlixBus à des prix très attractifs. La deuxième, en prenant le ferry DFDS (il vous en coûtera un peu plus de 100€ l’aller-retour).

Copenhague par thèmes : 

Musées : il y a tellement de musées à Copenhague que vous en trouverez forcément un qui vous plaira. Ma sélection, le Glypoteket, le Stadends Museum for Kunst (le musée principal de Copenhague), le Design Museum Danmark…

Balades culturelles : la tour du château de Christianborg qui est gratuite ! C’est aussi la plus haute tour de Copenhague, vue panoramique garantie. La visite guidée gratuite de Sandemann’s Europe Tours ou encore la promenade de Havnegade en bord de mer et si vous êtes comme moi fan de street art, direction Bolsjefabbrikken.

Fooding (gastronomie) : le Danemark ne compte pas moins de treize restaurants étoilés au guide Michelin, dont l’ancien meilleur restaurant du monde - fermé depuis fin 2016 : le NOMA,  sacré quatre années consécutives. Il y a donc l’embarras du choix côté gastronomie, voici mes adresses : Tovehallerne le marché couvert, Papiroen street food sur Paper Island, le Copenhague street food ou encore les boulangeries de la ville pour y déguster les Kanelsnegl (petit pain à la cannelle).

Copenhague la nuit : les quartiers animés de Nørrebro et Vesterbro, le Club Vega pour faire la fête toute la nuit, le Culture Box référence en matière de musique électro ou encore le Rust si comme moi vous aimez le Hip-Hop et le R&B des années 90.

Je suis ravie de vous avoir fait découvrir un peu de ma ville préférée, en espérant qu’elle vous charme aussi.

Bon voyage ! Sikker Resje !

Où trouver les arrêts de FlixBus à Copenhague?

Remarque: nous desservons 2 arrêts de bus à Copenhague.

Informations pratiques sur Copenhague

Meilleur prix pour Copenhague 3,90€
Villes accessibles depuis Copenhague 86
Arrêts de bus à Copenhague 2
Pays Danemark